Comment ouvrir une bouteille de vin facilement ?

bouteille de vin

Ouvrir un bon vin, c’est tout un rituel. En effet, pour beaucoup, la dégustation du vin commence avant même son débouchage. Et le sommelier, un professionnel du vin, est le seul qui a le privilège d’accomplir cette tâche. Et par extension, son outil de travail est devenu un « sommelier ». Mais comment faire en cas de manque de tire-bouchon ? Et comment bien utiliser ces tire-bouchons que sont le limonadier et le sommelier ? Car, en effet, l’utilisation de ces ustensiles reste la meilleure façon d’ouvrir une bouteille de vin.

Utilisation d’un tire-bouchon sommelier

Ce type de tire-bouchon est l’outil le plus efficace pour ouvrir une bouteille de vin. Il est également le plus utilisé par les serveurs et par les professionnels de vin tels que les sommeliers. En effet, sa petite taille permet de le mettre dans la poche. Des sites comme www.sommelier-prestige.com peuvent vous proposer différents modèles de ce tire-bouchon. Voici comment procéder au débouchage du vin avec un sommelier. Toujours commencer par enlever l’emballage. Le sommelier a l’avantage d’être muni d’un couteau. Il suffit de le déplier et découper la feuille d’aluminium avec. Une fois c’est fait, replier le couteau pour plus de sécurité. Avec certains modèles de ces tire-bouchons, le couteau est remplacé par un disque tranchant. Mais sa fonction reste la même. Il est à rappeler qu’il faut toujours découper la feuille en aluminium au-dessous du goulot. Effectivement, afin d’éviter tout risque de contamination, mieux vaut éviter le frottement lors du versement du vin. Ce dernier ayant peut-être passé beaucoup de temps dans la cave, il est conseillé de couper l’emballage loin de la lèvre de la bouteille pour des raisons d’hygiène. Après, déplier le tire-bouchon sommelier et pointer au milieu du liège tout en le tournant et en appliquant une pression afin de l’enfoncer dans le liège. Continuer ce geste, en faisant attention pour que le tire-bouchon reste au centre du bouchon, jusqu’à ce que la vis atteigne la profondeur idéale c’est-à-dire quand il ne reste plus qu’une spirale visible. Ceci toujours dans le but de ne pas effriter ou casser le bouchon et éviter, ainsi que des résidus puissent altérer le vin. L’étape suivante consiste à appuyer un cran du tire-bouchon sur le goulot de la bouteille. Ce qui donnera un effet de levier et facilitera le débouchage. Enfin, extraire le bouchon en tirant d’un coup sec sur la manche du sommelier.

Utilisation du limonadier

Le limonadier a l’avantage de contenir tous les outils indispensables pour un débouchage efficace. Il est aussi facile d’utilisation. En effet, il est doté d’un coupe-capsule sous forme d’un petit couteau, d’une manche, d’un décapsuleur, de simple ou double leviers. Pour retirer l’emballage en aluminium, utiliser la lame. Cette coupe doit être faite en dessous du goulot de la bouteille. Ensuite, décoller et enlever la feuille découpée. Après, fixer la pointe du limonadier bien au centre du bouchon pour que sa descente se fasse bien en vertical. Ensuite, commencer à tourner le tire-bouchon dans le sens des aiguilles d’une montre. Une fois la profondeur idéale atteinte, arrêter de visser pour éviter que le liège ne se casse. Il est temps de s’arrêter quand il ne reste plus que la dernière torsade de l’hélice. Une fois cela exécuté, appuyer le levier contre le goulot de la bouteille et tirer la manche afin d’extraire le bouchon de la bouteille. Les modèles à doubles leviers permettent de retirer entièrement le bouchon avec facilité. Il est à noter que le limonadier de luxe peut constituer un vrai bijou sans pour autant dénigrer ou altérer l’efficacité d’un limonadier original.

Utilisation d’un tire-bouchon à levier

Il faut commencer par enlever la feuille de protection qui recouvre le goulot de la bouteille. Pour ce faire, utiliser un couteau pour couper le col de la bouteille d’une manière circulaire. Tenir la bouteille fermement, avec l’autre pouce et appliquer une pression sur la lame au niveau du col de la bouteille. Tourner ensuite le couteau et la bouteille dans des sens contraires. Pour rappel, il est essentiel de couper la capsule au-dessus du col par mesure d’hygiène Après, ôter le papier aluminium ainsi coupé. Tout en le faisant, il faut être prudent et éviter de se couper. Ensuite, placer le tire-bouchon au-dessus du bouchon en prenant soin de mettre la pointe au beau milieu et doucement, pousser. Après, tourner la poignée dans le sens des aiguilles d’une montre. Cette action fera soulever les bras. Continuer jusqu’à ce que ces derniers soient complètement relevés. Ce qui veut dire que la vis est à la bonne profondeur. Si vous enfoncez trop, des petits morceaux de liège pourraient tomber dans le vin. A l’inverse, le bouchon risque de se casser si le tire-bouchon n’est pas assez enfoncé. Enfin, remonter le bouchon en appuyant sur les bras du tire-bouchon à levier.

Ouvrir une bouteille de vin sans tire-bouchon

Nombreux sont les moyens d’ouvrir une bouteille de vin sans usage de tire-bouchon. Bien que ces derniers restent les meilleurs outils pour cette tâche, qu’il soit un sommelier, un limonadier de luxe ou un limonadier original. Vous pouvez également utiliser un couteau en guise de tire-bouchon par exemple. Il suffit de piquer le centre du bouchon avec le couteau et le faire tourner pour retirer le bouchon. Toujours, dans l’improvisation, on peut également utiliser une vis à la place d’un tire-bouchon. D’abord, coupez l’emballage qui couvre le goulot de la bouteille avec l’aide d’un couteau. Ensuite enfoncez la vis bien au centre du bouchon. Toujours en faisant attention de ne pas casser la bouteille. Ce qui pourra être difficile avec cette méthode car la vis n’a pas toujours la longueur nécessaire. Enfin retirez le bouchon en tirant sur la vis avec l’aide d’une pince. Bien sûr, la vis peut être remplacée par d’autres objets similaires. Il se pourrait que toutes ces astuces ne soient nécessaires si la bouteille est en capsule à vis. Effectivement, il suffit de faire tourner la bouteille en direction opposée de la capsule.

Comment choisir un apéro dînatoire réussi ?
Qu’est-ce qu’un vin primeur ?